Quel Yoga ?

« Et, plutôt qu'enseigner le Yoga, l'expression enseigner un (ou plusieurs) Yoga serait plus adéquat parce qu'à l'évidence, les Yogas sont multiples, sinueux ou directs, abrupts ou progressifs. » Marc Froideval (co-fondateur de l'Ecole Française de Yoga de l'Ouest -EFYO)

Le yoga, qu'est-ce que c'est ?

Discipline multi-millénaire, « le yoga a pour vocation de connaître, relier, relier-connaître corps, souffle, mental. ». (Marc Froideval)

Le corps est la base d’exploration de ce que nous sommes, à tous les niveaux : le corps physique, les sens, les sentiments, le mental, l’esprit, la conscience. La respiration est une dynamique importante dans cette exploration de nos limites, de nos capacités. . L’expérience vécue à travers les exercices aide à mieux nous connaître. Ils contribuent à notre transformation intérieure. Comment notre ancrage dans la vie, nous mets en lien avec nous-même et aussi avec les autres.

Quel yoga à Bréal Yoga ?

............Hatha-Yoga......................Yoga Egyptien........................Yoga Chinois.........................Yoga Nidra.................

Le Hatha-yoga

Le Hatha-Yoga s’appuie sur plusieurs entrainements interdépendants :

Les postures (asanas) : En yoga la « posture » ou « asana » correspond à un exercice physique dans lequel le corps tend à trouver la stabilité dans une position donnée. Basée sur le respect de soi, la mise en route du corps va aider à tonifier et assouplir progressivement le corps, à contribuer à son redressement. Toutes les directions sont explorées : ouest-est-nord-sud-ciel et terre venant ainsi remettre en mouvement des zones qui se font parfois oublier. Cela va permettre d’oser certains mouvements, et de trouver de l’aisance dans la vie quotidienne (marcher, ramasser quelque chose au sol, se lever, attraper en haut, ...)


p-1.jpg p-2.jpg p-3.jpg p-4.jpg p12.jpg p-6.jpg p7.jpg p8.jpg p9.jpg



La respiration : il s’agit d’apprendre à connaître et re-connaître sa respiration ; progressivement, repérer les différentes façons de respirer et allonger le temps des respirations. Les « pranayamas » sont des exercices spécifiques qui développent les possibilités respiratoires. Relancer la vitalité respiratoire sert de support à la mise en mouvement du corps mais c’est aussi la base du relâchement, de la détente, et de notre faculté à mettre de la distance avec les évènements et pouvoir les aborder avec sérénité.

La relaxation : Elle permet un premier état d’apaisement. Une exploration mentale des différentes parties du corps permet au corps de se relâcher et se s’ouvrir aux sensations, aux ressentis, sans juger. La relaxation contribue à se déprendre du bavardage mental et nous aide à rester tout à fait participatif à cet exercice de l’immobilité du corps.p13.png

L’attention : c’est rester tout à fait attentif à ce qui se vit sur le moment. Accompagner mentalement dans leurs mouvements le corps, la respiration, mais aussi observer ce qui se passe et ressentir par les 5 sens ce qui s’opère en soi, nos émotions, nos sentiments.

La compréhension : c’est prendre conscience que tout est interdépendant et que les limites ne sont pas toujours celles que l'on croit. Nous intervenons souvent en « ré-action à » alors qu’il suffit parfois de relâcher. Les exercices nous permettent d'identifier cela.

La méditation : Il s’agit d’établir le repos, le calme intérieur, et tendre vers la stabilité de l’esprit. Cette stabilité s’expérimente en posture ou en assise. Apprivoiser le silence pour mieux l'écouter. C'est une vraie porte à ouvrir dans le chemin vers soi, et donc vers les autres ; pour mieux émerger dans la vie quotidienne à travers des moments de paix et de joie.

Le yoga égyptien

YE.jpg

Le yoga égyptien est aussi appelé "yoga des pharaons". Il propose entre autres, des enchaînements où la latéralité, la coordination des mouvements, la coordination avec les respirations, sont la base d’un travail autour de l’axe vertébral. Comment, dans notre quotidien se tenir droit, redressé, ancré, dans la souplesse et la vitalité ; comment trouver ou retrouver cette base qui constitue "l'Homme debout" ?

yoga_egyptien.jpg Les attitudes verticales du yoga pharaonique sont plus accessibles et les enchaînements dynamiques proposés sont particulièrement adaptés à l’homme occidental. On peut les pratiquer debout, assis, couché. Ils ne nécessitent aucune souplesse particulière et peuvent être utilisées avantageusement dans la préparation à certaines postures de Hatha Yoga, le yoga indien.


Le yoga chinois

p-5.jpgCette discipline propose des alternances de contractions longues et décontractions longues entrecoupées de respirations profondes. Ces exercices régulent l'énergie et tonifient en profondeur.

La seule force utilisée étant la sienne-propre, ces exercices sont tout à fait complémentaires dans cette pratique vaste du yoga, étant entendu qu'il n'est à aucun moment question de "niveau" ou "d'aptitude particulière à", si ce n'est l'envie de connaître son propre fonctionnement, toucher ses limites, et les élargir, peut-être physiquement , mais tout au moins dans son évolution personnelle globale.

Le yoga NIDRA


Le yoga nidra signifie "yoga du sommeil". Installé dans la posture de relaxation (de préférence), le corps va aller tranquillement vers l'état de sommeil ; et la tonicité de cette pratique se situe dans notre "attention" tout à fait éveillée à ce qui se vit. Si les idées, le bavardage mental s'installent et vous emportent, il s'agit de revenir mentalement à ce qui se vit , là maintenant.

hortensia.JPG clair_de_lune.JPG DSCF6950.JPG DSCF6961.JPGpapillon_seul.png mer_Btge_1.JPG

Ce yoga, comme tous les yogas, relie toutes les parties de l'être. C'est plus qu'une relaxation, dans le sens où la détente est très approfondie, et permet de se relier à soi-même, et au monde.


Une attention toute particulière au respect de l'anatomie

Le yoga tend à nous reconnecter intérieurement et à aller vers la méditation. Le retour sur soi nous met à l'écoute et permet l'accueil de tout ce qui nous entoure. C'est être en "lien avec", en relation.

p10.jpg Mais cette approche passe par le corps, par les exercices. Or respecter le corps, entrer en dialogue avec lui est la base du respect de soi (et par extension si on se respecte soi-même on tend à respecter les autres). Pour cela, une connaissance de l'anatomie et du mouvement juste sont nécessaires, à la fois pour se protéger de mouvements inadéquats et blessants, et à la fois pour découvrir de nouvelles possibilités dans la mobilité. On aborde le corps avec respect et douceur, ce qui est tout à fait complémentaire d'une tonicité précise et dynamique.

A Bréal Yoga c'est cette précision du geste et de l'observation intérieure qui fait la différence : loin de la rigidité, cet apprentissage de ce qu'est le corps nous permet de mieux vivre avec au quotidien.


lotus.jpg